Le Vietnam à vélo: Le pays où planter sa tente relève d’un vrai défi!

HO CHI MINH-LE TANH (VIETNAM): 24/11/16 au 08/12/16

Attention les oreilles!

1 semaine entière malades à notre arrivée au Cambodge, c’est pas cool, mais ça laisse le temps de vous écrire notre dernier article sur le Vietnam. Alors installez-vous confortablement et ouvrez grand vos yeux, ou plutôt vos oreilles!

Et oui, la première chose qui nous a frappé (et fatigué!) lors de nos 1 000km dans la partie Sud du Vietnam, c’est le bruit et surtout les klaxons! Ici, pour doubler ou juste avancer, les camions et rares voitures s’endorment sur leurs klaxons, sans pour autant freiner, sur les grandes routes comme dans les villages. Autant vous dire que tous les scooters se poussent docilement sur le côté, en klaxonnant quand même, sinon ce serait pas drôle! Bref, très dangereux et notre capacité auditive a perdu quelque peu de ses facultés!

Ho Chi Minh. L’immense ville nous assomme dès l’arrivée et le remontage du vélo à l’aéroport, de part sa chaleur et sa population très dense. Nous nous faufilons dans le balai des milliers de scooters qui peuplent la ville, on se croirait à chaque feu rouge sur la ligne de départ des 24 heures du Mans. Nous regardons avec de grand yeux des familles à 4 ou 5 sur un scooter, d’autres transportant des poules ou encore des centaines de poissons rouges dans des sachets en plastique… Eux nous regardent avec des yeux encore plus grand ouverts, bon question de culture sûrement! En tous cas, on est bien loin de l’ambiance calme et tranquille du Japon!

img_0277

On pouvait pas en faire rentrer plus dans le traversier!

Pour s’imprégner de la culture, on dormira chez une hôte Warmshowers (hôte pour cyclistes), on repartira avec du stollen et de la choucroute, c’est pas ici qu’on aura découvert le Vietnam! Après cette première nuit avec clim et vin rouge, les autres nuits ne seront pas de tout repos…

img_0386

Maisons sur l’eau

La galère des nuits…

Les journées sur le vélo sont vraiment fatigantes ici, entre la chaleur et le bruit incessant. On attend donc le soir avec impatience, mais les nuits ne sont pas plus reposantes…

Le pays est tellement peuplé qu’il relève du défi de bivouaquer, on en viendrait presque à regretter l’Alaska et sa nature omniprésente. Sur les 800 premiers kilomètres pédalés au Vietnam, pas 1 seul kilomètre ne nous a offert du calme et il y a toujours un Vietnamien qui se cache quelque part… Pour les nuits, on a donc choisi de demander l’hospitalité dans les lieux « publics ».

Mais ça n’a pas été des plus simples, le Vietnam est un pays communiste, donc qui refuse l’accueil des étrangers. Mais tous les touristes ne vont pas à l’hôtel. On vous raconte quelques anecdotes:

img_0374

Back to school

Première nuit: On tente notre chance dans un temple bouddhiste, pas de bol, que des femmes, Bastien se fera refouler. Rebelote dans un autre temple, on attend 45 bonnes minutes avant qu’un moine arrive, 45 autres avant de passer le portail et dans l’heure d’après (avec la douche entre temps) nous comprendrons que nous ne sommes pas les bienvenus, la police refuse catégoriquement notre hébergement et nous somme d’aller à l’hôtel. Pas question! On squattera finalement le chapiteau d’un mariage qui aura lieu le lendemain.

Deuxième nuit: Nous sommes gentiment accueillis dans une école, on dort depuis une bonne heure, quand on est réveillés par une présence humaine. Un gars vient de garer son scooter à 10 centimètres de la moustiquaire et nous observe, sûrement depuis un bon moment!

Troisième nuit: Toujours dans une école, cette fois dans une salle de classe qu’un prof nous a mis à disposition, on peut enfin dormir. 2 gars débarquent « Oh, mais qu’elle est bizarre cette tente, vas-y que j’allume la lumière pour mieux voir, mais ils sont super ces arceaux, c’est de l’alu?! » Imaginez-nous sous la tente…

Quatrième nuit: Ce soir, on va à l’église. Un prêtre nous accueille en Anglais, le top! 2 bonnes heures plus tard, toujours cette hantise de la police qui revient, on doit partir. Entre temps, les enfants qui sortent du catéchisme nous chantent une chanson magnifique, et un ado, Thang, passionné de France et parlant d’un Anglais remarquable nous invite chez lui. Nous goûterons à la culture et surtout à la cuisine Vietnamienne avec sa famille passerons une soirée mémorable…

img_0431

Thang et sa famille

Cinquième nuit: Le paradoxe ce soir-là c’est qu’on trouvera refuge dans un bâtiment du parti communiste! Ok, le gars qui nous a accueilli était totalement bourré, mais au final c’est sûrement la soirée où on a mis le moins de temps à se faire comprendre, et en plus avec le sourire jusqu’aux oreilles!

On ne va pas vous les raconter toutes, mais pourtant elles ont toutes leur lot d’anecdotes! Au final, malgré tout, on a réussi à dormir chaque nuit de cette façon, mais on y a laissé quelques forces. Journées épuisantes et quand vient l’heure de se poser le soir, ça prend toujours un long moment, et on ne sait jamais comment ça va se passer, au moins, ça permet de vraiment rencontrer les locaux!

La course à la frontière!

Après 12 jours passés au Vietnam, nous prenons la direction du Cambodge. Pas de problème, il nous reste 150km, on compte environ 8h/10h de vélo, soit 2 jours, impeccable pour sortir du pays avant la fin de notre visa (15 jours au total). Ce que nous n’avions pas prévu, c’est la qualité de la route… Celle-ci se transforme en piste poussiéreuse, ça va toujours, mais quand la piste se transforme en chemin avec des pierres qui ressemblent à des briques, là ça devient compliqué! On avance environ à 4km/h, 2 crevaisons au compteur… Et pour une fois ici, c’est le calme plat, génial, le seul problème c’est qu’on a pas d’eau ni de nourriture…

img_0108

C’est dur…

C’est le dernier après-midi de notre visa qu’on arrivera enfin au Cambodge, épuisés.

La suite, vous la connaissez, 1 semaine au lit, le Cambodge ne nous réussit pas vraiment, mais on garde la suite pour plus tard, maintenant faut qu’on pédale pour rester en forme!

En bonus, pour les non-abonnés et les autres, allez vite regarder notre dernière vidéo sur le Vietnam sur YouTube!

Pour ceux qui préfèrent les photos, elles  vous attendent ici!

P.S: Si vous vous posez la question « Mais combien coûte l’aventure Tand’un Rêve? », c’est ici qu’on y répond en toute franchise!

Publicités

11 réflexions sur “Le Vietnam à vélo: Le pays où planter sa tente relève d’un vrai défi!

  1. re-bonjour les tandémistes! (ça existe ce terme?)

    avez-vous bien reçu mon précédent e-mail de ce jour? (sinon je vous le re ci-dessous)

    j’ai examiné toutes les vidéos et textes que vous avez mis en ligne et c’est vrai que, mis à part ce qui a trait à votre Noël.. cambodgien je présume (tel que vous pouvez le prévoir) je pourrais m’en tenir là pour écrire l’article en faisant du « réchauffé ». mais je souhaite avoir de votre part des réponses fraîches, dans le contexte que vous vivez là, sur le vif. donc est-il possible d’envisager un interview en direct sur Facebook par exemple?

    pour les photos, je dois vous prévenir que celles qu’on pourrait extraire de vos infos en ligne ne sont pas d’une définition adéquate pour impression papier. donc je vous demanderai de me communiquer par mail des photos d’un format minimum de 1500×1000 pixels (soit autour de 1,5 Mo).

    nous avons 48h devant nous… donc à très vite!

    Thierry

    J'aime

  2. Coucou la belle équipe rêveuse !
    Youpiii, je viens e découvrir votre carte  »où sommes nous ? » et vos réguliers points gps ! Je pourrai donc vous suivre plus souvent que par les articles que j’attends pour savoir où vous en êtes !
    Alors ça y est vous voici en Asie du Sud-Est, et de par mon vécu là-bas, vos oreilles vont continuer à entendre nombre de klaxons et autres bruits en tous genres qui vibrent dans ces pays !
    Merci de ces anecdotes de votre vie nocturne vietnamienne ! J’espère que le Cambodge est plus soft ? J’imagine votre trajet passer par la Thaïlande ensuite ce qui m’évoque de beaux souvenirs et une envie d’y revenir faire une autre formation à Chiang Mai.
    Le message de Thierry m’indique un article en perspectives !! Hâte de le lire !
    D’ici là, magnifique lumineuse joyeuse fin d’année, attention aux pétards, les thai et lao adorent ça pour les fêtes et c’est crazzy !!
    A bientôt pour de nouvelles aventures et grosses bises alsaciennes à vous 3 🙂

    J'aime

    • Super la carte Où sommes nous, ça fait plus d’1 an qu’elle est là mais vaut mieux tard que jamais! Et oui beaucoup de bruit et de monde, peut-être un peu trop pour nous! La suite c’est la Thaïlande, et la Birmanie.
      Très bonnes fêtes à vous 3 en Alsace, le premier Noël de Ielouane, que du bonheur! On vous embrasse

      J'aime

      • Coucou les amis !
        Oui génial, j’en découvre plus à chaque fois ! Hier soir nous découvrions vos diaporamas et vidéos avec Olivier et ma maman, quel plaisir de vous voir et merci de ces magnifiques témoignages en images ! ça me touche profondément de vous voir, de sentir toute cette richesse que vous vivez, en vous, entre vous 2, avec la nature et les personnes que vous croisez. j’aurai bien envie de venir pédaler avec vous quelques temps, surtout en Thaïlande et Birmanie ! Gros bisous et magnifique fin d’année. Laële

        J'aime

      • On t’attend pour pédaler quand tu veux, ce serait super mais dépêche toi pour la Thaïlande et la Birmanie! Ieoulane serait sûrement contente d’être dans la carriole! Énormes bisous à vous trois et merci de ton soutien qui nous fait beaucoup de bien

        J'aime

  3. Bonjour Alexine et Bastien ,
    Nous pensons bien à vous en ces jours de fêtes de fin d’année que vous passez au soleil de l’Asie !Pas de neige pour nous . Il fait frais mais beau .
    Votre joie de vivre et vos messages sont toujours attendus ! Ils nous font du bien !

    Grosses bises de Stéphane et Anne Marie

    J'aime

  4. Pingback: Le Cambodge à vélo: Ce n’est pas de tout repos! | Tand'un Rêve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s