La Birmanie à vélo: Une superbe découverte

MAE SOT (THAÏLANDE)-VIENTIANE (LAOS): Du 29/01/17 au 16/02/17

 

img_0090

Un groupe de Birmans, adorables

 

Attention: dentiste!

Mae Sot, petite ville située en Thaïlande à moins de 5km de la frontière du Myanmar, n’est pas vraiment un endroit de rêves, mais ça tombe bien, nous on voyage dans la réalité et pas dans un décor de carte postale. Une dent de Bastien à soigner depuis 1 an déjà (trop cher aux USA, les roulettes à pédale du Cambodge, pas trop tenté non plus!) décide pour nous de s’arrêter ici. L’ambiance y est particulière. Les réfugiés Birmans vivent ici entassés dans des cabanes où les ordures s’accumulent sur le sol. Ils se nourrissent de leurs très maigre pêche réalisée dans l’égout principal de la ville. Les Thaïlandais vivent eux une vie paisible à base de tong et de hamac pendant qu’un va et vient de bus dirige les touristes vers les routes bien balisées qui mènent tout droit à Rangoun, Bagan, Inle…

img_0059

Le plus grand Bouddha couché de Birmanie

Le dentiste ici est plutôt classe: tongs, serre-tête avec oreilles de Mickey, ça aide à détendre les patients sûrement!! La qualité des soins y est tout de même irréprochable, on se sent encore une fois privilégiés de pouvoir accéder à de tels soins pour un prix qui paraît pour nous, dérisoire (4 RDV, double traitement canalaire d’une prémolaire, 3 radio, anesthésie, pour l’équivalent de 160€).

On prépare la suite…

Cet arrêt au stand nous fait prendre conscience qu’il nous faut organiser la suite de notre parcours, si nous voulons éviter d’être forcé de prendre un avion. L’Asie est plus compliquée que les Amériques. Il nous faut des visas, pas toujours simple à obtenir, se rendre dans des grandes villes et avoir des dates, en gros, tout ce que l’on déteste! Après un long casse-tête (chinois!), nous oublions la Mongolie (on la garde quand même dans un coin de notre tête…) pour se laisser le temps de pédaler en Chine et en Asie Centrale sur la fameuse Pamir Highway. La première étape sur cette légendaire route de la soie (que nous suivrons, mais certainement pas au millimètre près) sera Vientiane, capitale du Laos et la demande de Visas Chinois.

img_0153

Bastien et son amour pour les cartes

Le Myanmar entre 2 RDV

Pour découvrir ce pays militarisé et avoir une vision au plus près du quotidien de ses habitants, nous nous y prendrons comme d’habitude. Nous laissons les lieux touristiques aux touristes, et fonçons nous perdre sur la première piste qui s’offre à nous. Le problème, c’est qu’ici il est interdit de se perdre! Nous aurons le droit à d’innombrables contrôles policiers. A 17h, nous annonçons à un policier que nous allons à l’hôtel dans une grande ville situé à environ 100km de là, il a l’air d’y croire. Il prend tout de même sa mob pour nous escorter, heureusement il nous laisse tranquille dès que l’on sortira de son district. La nuit est tombée, nous arriverons quand même à bivouaquer.

img_0069

Traversée rustique d’un fleuve!

Le lendemain, alors que nous avons établi notre campement dans une palisse entre ronces, bamboos, branches et pierres, nous serons quand même vus par un paysan. Jusque là, pas de panique, quand vers Minuit, 2 militaires nous prennent en étau en remontant et descendant au lit de la rivière qui borde notre bivouac, arme en avant. A minuit, pas besoin de tout ça pour traquer 2 Français qui ont passé la journée sur leur vélo par 50°C. Après une longue discussion incompréhensible et frontale dans la tête, ils nous laisseront dormir, sympa mais on a tout de suite moins envie de faire dodo…

img_0252

Bivouac habituel dans une plantation d’hévéas

 

Le Myanmar est tout de même une merveilleuse découverte, nous avons l’impression d’avoir voyagé dans le temps. Les vêtements sont traditionnels, la plupart des travaux se fait à la mais et les quelques camions ou motoculteurs proviennent de la Chine des Années 1970. Ici, on roule à droite et le volant est aussi à droit, attention aux angles morts!

Les Birmans nous épatent d’autant plus par leur gentillesse, leur sourire éternel et par l’attention toute particulière qu’ils nous portent. Nous serons invités à partager leur repas à même la route et avec les mains s’il vous plaît ça sent l’influence Indienne, là! Le reste du temps, on nous offre du Bétel, feuille roulée de chaux et noix, parfois du tabac en plus, et des vertus coupe-faim et légèrement grisant sur le cerveau…

img_0085

Do et sa préparation de Bétel

Ce peuple nous aura marqué à jamais, mais nous devons les quitter bien trop rapidement pour finir de réparer la dent de Bastien.

Direction le Laos et Vientiane

La suite, plus sportive que cyclo nous fait traverser la Thaïlande Ouest/Est en direction de Vientiane, capitale du Laos pour y déposer notre demande de Visa Chinois. Déjà 4 jours que nous patientons et ce matin, le cadeau que nous attendions est arrivé: Notre visa pour la Chine! Encore 1 mois à se faire le mollet dans les montagnes du Laos puis la province du Yunnan et enfin les hauts plateaux Tibétains par le Sichuan… Encore de beaux kilomètres nous attendent!

 

img_0230

Cabane typique en bamboo et feuilles

 

 

img_0208

Village au Myanmar, un petit goût d’Inde dans les tenues des femmes

 

Plus de photos de la Birmanie par ici

Et enfin, vous l’attendiez tous, la vidéo de nos coups de pédale au Cambodge et en Thaïlande!

Publicités

2 réflexions sur “La Birmanie à vélo: Une superbe découverte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s