Bilan ETATS-UNIS

Nous avons pédalé 3 230KM aux USA du 09/03/2016 au 04/06/2016.

Un plat: … Mexicain, le Chili! Riz, haricots rouges, piments, on en trouve partout!

Un lieu: Ranchos de Taos, chez Carol et Renée, New-Mexico

Une rencontre: Edith, rencontrée au Supermarché entre salade et courgettes, qui nous a offert repas, douche, nuit et complicité, Montana

 

Le meilleur bivouac: Dans les forêts de la Great Divide, au retour (rapide) du bon temps, Montana

Le pire bivouac: Un Américain qui a bien compris le « NO TRESPASSING, KEEP OUT!!! » et qui nous vire de son champs au matin, alors qu’il fait -10°C et qu’il neige, Colorado

 

Moment inoubliable: L’arrivée des parents de Bastien à l’aéroport de Denver, Colorado

Moment galère: Plusieurs jours de suite sous la neige (encore!), réveil avec 15 cm sur la tente, la nuit fut mouvementée! Colorado

Moment insolite: Sous la neige au Yellowstone (non, on ne radote pas!), on est gelés, on essaie de se réchauffer tant bien que mal, et tout un car de Chinois vient nous prendre en photo… Wyoming

 

Quelques chiffres:

15                Nuits à l’hôtel, 35 nuits chez les gens, 35 nuits en tente

3800          Altitude maxi

-12°C        Température mini

7                 Journées chaudes et belles

2                Semaines de vacances en famille

1                 Loup qui rôde près de notre tente

1                 Mètre, la distance qui nous sépare d’un bison au Yellowstone

carte-etats-unis

Retrouvez tous les détails sur notre Carte interactive

L’avis du cyclo: Les Etats-Unis sont le pays que nous conseillons pour les cyclos qui souhaitent avaler des kilomètres tête baissée. Le pays est grand, très grand. Les grandes plaines d’altitude peuvent être très longues avec un vent de face. Pour ceux qui préfèrent les virages et la terre au bitume, super option: la Great Divide Mountain Bike (piste le long des Rocheuses de Banff (Canada) à la frontière du Mexique. Ce qu’on en a fait était génial, à refaire en entier, à la bonne saison.

L’avis du voyageur: Alors là on dit oui! Pour les Parcs Nationaux qui, il faut le dire, sont incroyables! Mais plutôt à faire en voiture car les distances sont énormes. Les gens sont très « friendly », ouverts, quoique les relations restent superficielles la plupart du temps. Pour camper « wild », c’est largement possible et c’est ce qu’on a fait tout le temps mais toujours penser au « NO TRESPASSING, KEEP OUT, PRIVATE » avant de monter la tente.

Nos articles:

Premiers Miles aux Etats-Unis

Workaway ou Work tout court

Tand’un Rêve en Famille

Peanut Butter VS Sirop d’Erable

Toutes nos photos ici

Publicités