Birmanie

Nous avons pédalé 379 KM en BIRMANIE du 29/01/2017 au 03/02/17.

Un plat: Du riz frit (et oui encore !) avec du sésame cette fois-ci !

Un lieu: Setsé Beach, notre « but », plage non-touristique, non-tropicale, mais qui garde le charme Birman

Une rencontre: Un groupe de villageois qui travaillait sur la route de leur village. Ils étaient en train de déjeuner et nous ont invité tout naturellement à manger avec eux, avec les mais bien sûr. En dessert, on chique le bétel, feuille qu’on roule avec de la chaux et une sorte de noix, plus du tabac. Ça laisse les dents rouge sang, particulier, et des souvenirs inoubliables…

 

Le meilleur bivouac: Le camping sauvage est interdit en Birmanie, tout comme l’accueil des étrangers par les Birmans. Mais nous avons campé toutes les nuits, bien planqués, dans des plantations d’hévéas non-exploitées. Le meilleur était le première nuit, car en plus on avait de l’eau ) disposition, et l’endroit très calme.

Le pire bivouac: Toujours dans une plantation d’hévéas, mais cette fois-ci quelqu’un nous a vu. Plus tard, vers Minuit, alors qu’on dormait depuis bien longtemps, 2 militaires ont débarqué, fusil en main, mais après négociations, ils nous ont autorisé à rester ici, ouf !

 

Moment inoubliable: Tout notre séjour en Birmanie était exceptionnel, c’est le pays d’Asie du Sud-Est que l’on préfère et de loin. Les gens sont vraiment gentils, souriants, ouverts, et le pays est resté traditionnel, les tenues, la façon de vivre…

Moment galère: Les contrôles quotidiens des militaires, qui nous demandent où l’on a passé la nuit, et où on compte dormir le soir.

Moment insolite: Lors d’un contrôle, le policier nous dit qu’on arrive d’une zone interdite aux étrangers, mais bon, finalement ça ne le dérange pas plus que ça !!

 

Quelques chiffres:

0           nuits à l’hôtel, 0 nuits hébergés,  6 nuits en tente

1 200        altitude maxi

28°C            température mini

3815            sourires

10               contrôles militaires en 6 jours                    

  

Carte en cours

Retrouvez tous les détail sur notre Carte interactive

L’avis du cyclo: La Birmanie est vraiment un pays à visiter ! Malheureusement nous n’avions qu’1 semaine, entre 2 RDV dentaires. Les Birmans sont très ouverts, souriants, et c’est cela qui donne un aspect si particulier à ce pays. Bon, après question état des routes, ce n’est franchement pas terrible et assez dangereux, routes très étroites, et ici on roule à droite, mais le volant aussi est à droite ! On vous laisse imaginer la conduite… Le bivouac étant interdit, ça complique un peu les choses, car les hôtels sont très chers (minimum 30$, comparé au reste de l’Asie du Sud-Est ça fait beaucoup). N’y étant resté que 6 nuits, on a pu camper partout, assez difficilement quand même pour bien se cacher. Question eau, on en trouve partout sur les routes dans des pots en terre mis à disposition par les habitants.

L’avis du voyageur: Génial, à visiter ! La nourriture est très bon marché, mais les hôtels sont chers pour le pays (cf ci-dessus). Dépaysement garanti ici. Mais attention il fait très chaud !

Nos articles: La Birmanie à vélo: Une superbe découverte

Toutes nos photos de la Birmanie ici

Publicités