Gérer son budget lors d’un voyage à vélo au long cours

Question Tabou pour personne désireuse de savoir… Aujourd’hui, nous vous dévoilons les dessous d’une aventure extraordinaire.

Comment fait-on pour voyager pendant plus de 2 ans à moins de 30 ans? En clair, où trouve t’on l’argent nécessaire? Cette question, tout le monde se la pose mais ne l’aborde pas forcément. On y répond en toute franchise, sans apriori.

D’où vient le budget de l’aventure Tand’un Rêve?

Cette aventure est pour nous totalement autofinancée, sans aucun sponsor. Nous n’avons jamais été inspirés à faire de grandes études, mais plutôt se rendre autonomes assez rapidement (peut-être inconsciemment déjà un esprit de liberté…). Apprentissage et boulot dans la foulée, nous préférons nos 5 semaines de vacances aux bancs des grandes écoles. Notre dernière console de jeux doit être une Séga Mastersystem, avec Sonic pour seul souvenir. Nous ne nous sommes jamais sentis largués et pourtant, n’avons jamais joué à Pokemon. Notre dernier téléphone avait pour fonction de téléphoner, et notre voiture rouler… Enfin, pas vraiment, nous avons vécu 2 ans très confortablement dans notre camping-car, et on peut vous dire que c’est une très bonne façon d’économiser très rapidement!

Nous avons eu la chance comme beaucoup de Français l’ont, de décider de notre vie, de nos envies, de nos priorités.

L’aventure Tand’un Rêve, ça coûte quoi? * Attention, les budgets sont toujours donnés pour 2

Nous allons essayer de ne pas trop vous noyer sous les chiffres, mais au bout d’un moment, va bien falloir en parler!

  • Avant même de donner le premier coup de pédale, nous avons dépensé environ 8 000€ (vélo, matos, assurance, premier billet d’avion)
  • Aujourd’hui, après 575 jours de voyage, nous avons 28 000€ de moins sur nos comptes bancaires, les 8 000€ du début compris.
  • Soit 14 000€ par personne, soit le prix d’une voiture moyenne en France. Au choix, une belle voiture ou quasiment 2 ans d’aventure et de découvertes sur notre planète?

Les dépenses quotidiennes, ça donne quoi?

Tout dépend comment on compte!

Pour faire sensation, on peut dire qu’après plus d’1 an et demi de voyage à vélo dans des pays plutôt chers, équivalents à la France, nous avons dépensé moins de 14€/jour pour 2, soit moins de 7€/jour par personne. A cela, s’ajoute:

  • Une remise en état de Théolou tous les 10 000km, soit 600€
  • Une assurance voyage, soit 480€ tous les 6 mois
  • Un nouveau T-shirt et chaussures, soit 50€ tous les 6 mois
  • Un billet d’avion de temps en temps, soit environ 1 500€ tous les 6 mois
  • Quelques ferrys, soit 350€ tous les 6 mois
  • Quelques rares sites touristiques, soit 50€ tous les 6 mois
  • Restaurants, soit 0€, ah non, ça on a oublié depuis longtemps!
  • Bières fraîches, soit 0€, même ça on arrive à résister (enfin pour l’instant, le voyage n’est pas fini!)

Donc, pour être plus précis, notre budget pension complète est plutôt de 46€/jour tout compris pour 2. Depuis l’Asie du Sud-Est, nous comptons bien rentrer uniquement à vélo, donc plus de ferrys, plus d’avion, ce qui, nous espérons, devrait s’en ressentir au niveau du budget!

Le budget par jour en Asie du Sud-Est est beaucoup moins élevé, soit 8€/jour, soit 4€/personne.

Comment on gère notre budget?

  • HOTEL

Nous nous sommes très vite rendus compte qu’une nuit à l’hôtel augmentait notre budget journalier de 100% à 400%.

Exemple:

  • Pérou, dépenses quotidiennes: 8€/jour pour 2 –> nuit d’hôtel avec douche froide et un peu d’électricité: 15/20€ pour 2
  • Etats-Unis, dépenses quotidiennes: 15€/jour pour 2 –> nuit d’hôtel (ou motel!): 60/70€ pour 2

En gros, pays cher ou non, l’hôtel plombe le budget!

  • NOURRITURE

PAR CONTRE, pour la nourriture basique (céréales, fruits et légumes…), la différence n’est que de 5 ou 6€/jour

Exemple:

  • Bolivie, prix du kilo d’avoine: 2€
  • Alaska, prix du kilo d’avoine: 4€

Selon comment on gère son budget et ses dépenses, que l’on soit aux USA ou en Bolivie n’influe que peu sur le budget quotidien.

  • DEPENSES TOURISTIQUES

Nos dépenses dans les lieux touristiques en 1 an et demi, s’élèvent à l’équivalent d’un aller/retour au Macchu Picchu (que nous n’avons bien évidemment pas fait)! Et pourtant, nous pouvons vous jurer que des souvenirs inoubliables, on en a plein la tête!

Les jours où l’on a mauvaise conscience d’avoir acheté du fromage, c’est simple, on travaille, comme on a pu le faire au Nouveau-Mexique, ou encore en Alaska. En plus, on gagne le confort d’avoir une douche chaude tous les soirs! Nous avons choisi l’option de travailler moins, mais aussi de dépenser moins, une chance peut-être, surtout une façon de vivre

Si vous avez des questions ou réflexions sur ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter, nous serons heureux d’échanger avec vous.

Publicités